Généralement installée au fond du jardin ou adossée au mur de votre maison, la cabane de jardin est un abri assez particulier. En effet, elle sert de lieu de dépôt à divers équipements. Il peut s’agir des outils de jardinage, du matériel de bricolage ou encore des accessoires de sport. Dans l’un ou l’autre des cas, c’est un abri soumis à diverses intempéries. Ainsi, exposée au soleil, au vent et à la pluie, la cabane de jardin a régulièrement besoin d’être restaurée.

Restaurer une cabane de jardin, pourquoi cela est-il nécessaire ?

Une cabane de jardin est comme une boite en bois construite dans un matériau noble et écologique. Toutefois, ce matériau présente l’inconvénient de souffrir de certains aléas naturels. Il s’agit entre autres du soleil, du vent, de la pluie, de l’hiver, des termites, etc. C’est dans ce contexte que lors de sa construction, on fait subir à la cabane une gamme variée de traitements. Ces derniers ont une efficacité qui varie en fonction de leur qualité sans toutefois garantir à l’abri une protection pérenne. La restauration est donc la meilleure façon de garantir à la cabane de jardin une grande longévité. Alors comment se fait-elle ?

A voir aussi : Pergola bioclimatique : une bonne idée ?

Restaurer une cabane de jardin, quelles sont les différentes étapes ?

Différentes étapes vous permettent de restaurer une cabane de jardin. La première consiste en effet à apprêter le support de bois en le décapant. Il s’agit ici de débarrasser le support des anciens traitements qui le recouvraient : peinture et autres vernis. À la fin, vous obtenez un bois complètement mis à nu. Vous pourriez terminer cette étape en usant d’une brosse pour éliminer les parties friables.

La deuxième étape qui suit le décapage est le ponçage de la surface à traiter. Le ponçage est une action utile à plus d’un titre. En effet, il permet de relever les fibres de bois et ainsi permet une meilleure pénétration du traitement à poser. Pour y parvenir, vous avez le choix entre un verre grain 240 ou une cale à poncer.

Lire également : Comment avoir une belle pelouse ?

La troisième étape est l’avant-dernière avant le traitement proprement dit. Ici, à l’aide d’un chiffon nettoyez l’ensemble de la surface afin d’éliminer la poussière qui s’y trouve. Cette dernière constituant un obstacle pour l’adhérence des différents traitements.

Le traitement est la dernière étape dans la restauration de votre cabane de jardin. Ici, trois principaux produits de finition se présentent à vous :

  • la lasure ;
  • le vernis ;
  • la peinture.

La lasure est fréquemment utilisée pour traiter les bois. La particularité de ce produit est qu’il est parfaitement adapté aux matériaux poreux. Il ne contient pas de charge, ne produit pas de film (comme c’est le cas des vernis) et s’intègre au bois tout en le laissant respirer.

Le vernis est également un choix de finition pour bois très intéressant. Il crée un film de protection sur la surface du bois qui est très efficace contre l’humidité. Mais, contrairement à la lasure, le bois ne s’imprègne pas du vernis.

La peinture est décrite comme un traitement beaucoup plus esthétique que de finition. Elle permet de ce fait de donner une couleur de choix à la cabane traitée. De ce fait, il est conseillé de compléter à la couche de peinture, une couche de vernis afin de donner un film protecteur au bois traité.

La restauration du bois est une opération qui peut être confiée à un artisan. Toutefois, vous pouvez vous y mettre vous-même si vous avez des talents de bricoleur.