Pour fixer une charge lourde sur un mur en placo, il est indispensable de prendre certains points essentiels. Nous vous proposons ici deux méthodes différentes pour y parvenir.

La méthode de renfort de la structure métallique pour la placo

Lorsqu’il s’agit de charges d’un poids qui dépasse les 30 kg, vous devez prévoir des renforts pour votre mur en placo. En effet, ces derniers vous permettent de répartir proportionnellement la charge sur une surface plus grande, outre le point d’ancrage des chevilles. Il est plus sage de le prévoir au moment où vous décidez d’installer votre placo. Vous devez penser à installer des renforts métalliques ou en bois aux emplacements sur lesquels les éléments lourds à suspendre se trouveront. C’est sur ces renforts que vous allez installer les chevilles. Pour une cloison, ils s‘incorporent dans l’épaisseur de celle-ci. Dans le cas où les cloisons et les doublages sont déjà installés, vous pouvez avoir l’esprit tranquille. Vous n’avez juste qu’à découper le placo pour ensuite fixer les renforts là où vous allez suspendre la charge. Vous revissez une plaque qui est de la même épaisseur sur l’ossature et les renforts, avec 1 vis tous les 20 cm).

Exemple de renfort de la structure pour la salle de bain.

La méthode du scellement chimique

Le scellement chimique est un procédé avantageux qui consiste à injecter une résine bi-composante dans l’ouverture de fixation. La première étape nécessite la définition du diamètre du trou de perçage après la matérialisation des emplacements. Pour un matériau plein, il sera identique à celui d’une tige filetée plus 2 mm. S’il s’agit d’un matériau creux, il sera le même que celui d’un tamis. Il est recommandé de percer 10 mm de plus que la tige filetée utilisée. Pour la prochaine étape, le scellement, vous devez dépoussiérer le trou avec une soufflette. Cela permet à la résine de s’accrocher très facilement. Avant l’injection du produit, vous pouvez extruder de produit afin d’obtenir un mélange homogène.

En fonction des produits que vous avez choisis, vous pouvez injecter le produit en commençant par le fond du trou. La règle stipule un remplissage de 2/3 de ce dernier pour éviter tout débordement de la résine. Vous insérez ensuite la tige filetée ou encore le tamis tout en tournant délicatement pour permettre l’adhérence. Vous pouvez en profiter pour ajuster la tige étant donné qu’il n’y a aucune limite de temps pour la manipulation. En fonction des indications fournies avec votre kit, vous devez laisser sécher l’installation. La température ambiante peut parfaitement affecter le temps de séchage ou encore de mise sous charge. Pour un scellement chimique sur mesure, vous pouvez faire appel à un professionnel. Vous pouvez trouver une entreprise de maçonnerie qui saura répondre à toutes vos attentes et envies.

Faire son scellement chimique soi-même.

crédit photo : http://likeabobo.fr/