Une pelouse parfaite s’obtient au prix d’un labeur patient et méthodique. Ce travail obéit à un certain nombre d’étapes. Pour réussir un bon gazon, il faut commencer par préparer le terrain. La préparation du terrain comporte plusieurs activités telles que le nettoyage, le désherbage, l’amendement du sol, le nivellement et le tassement du sol. Une fois que le terrain a été préparé, il faut choisir la bonne période pour l’engazonnement. Une fois que votre gazon a bien poussé, il faut veiller à l’entretenir pour la garder dans un état irréprochable. Passons en revue ces différentes étapes dans cet article. Si vous souhaitez par ailleurs en savoir plus, nous vous recommandons de suivre les conseils des paysagistes de Paysagistes.Pro.

La préparation du terrain

La première étape de la préparation du terrain consiste à nettoyer celui-ci. Il faut couper les herbes hautes et labourer le terrain sur 20 cm de profondeur à l’aide d’une bêche. Cette étape consistera également à ôter les pierres et les cailloux ainsi que les racines. Le nettoyage s’accompagne du désherbage consistant à l’élimination des mauvaises herbes. Le désherbage est une tâche difficile car les mauvaises herbes poussent en général plus vite que votre gazon. Si vous choisissez un désherbant systémique, vous pourrez le pulvériser sur les feuilles pour une pénétration jusqu’aux racines qui va permettre l’élimination de la plante. Dans la phase de préparation du terrain, il est important de bien connaître la nature du sol de son jardin. En fonction des caractéristiques du terrain, vous pourrez utiliser une terre argileuse, une terre sableuse ou une terre calcaire pour amender votre terrain. Après l’amendement du sol, il faudra procéder au nivellement et au tassement du terrain.

Quelle période choisir pour l’engazonnement ?

Il existe deux périodes de l’année qui sont particulièrement propices pour semer  du gazon : le printemps et l’automne. Cette information doit toutefois être nuancée en précisant que selon le lieu de résidence impliquant des différences climatiques, des décalages peuvent intervenir. L’engazonnement au printemps doit s’effectuer généralement entre la mi-mars et la mi-juin. Pour de bons semis, il est conseillé de retourner la terre vers octobre-novembre et de poursuivre la préparation du terrain jusqu’au printemps où vous allez semer. En parlant de l’automne comme période favorable à l’engazonnement, il faut comprendre la période s’étalant sur fin août jusqu’à la mi-novembre. Lorsque vous plantez votre gazon au début de l’automne vous aurez la possibilité d’avoir une terre facile à retourner et vous éviterez également les mauvaises herbes.

Comment entretenir sa pelouse ?

La première étape du traitement de la pelouse est la scarification du sol qui permet d’enlever le feutrage issu du résidu de végétaux qui s’accumule au fil du temps sur la pelouse et qui obstrue la pénétration de l’eau et de l’engrais dans le sol. Après la scarification vient le désherbage renvoyant à l’élimination des mauvaises herbes qui sont nuisibles pour le gazon. Pour nourrir votre gazon et pour avoir un sol fertile, il faut procéder au terreautage ; le terreau peut être complété par une adjonction d’engrais qui contient des éléments nutritifs qui permettront au gazon de se développer.