Depuis quelques années le carreau de ciment se révèle être l’accessoire idéal pour décorer parfaitement un logement. Son esthétisme n’a pas fini de séduire les français qui en font de nos jours un incontournable du revêtement de sol et des murs. Posé dans une pièce, le carreau de ciment se fond dans le décor pour créer une ambiance conviviale. Pour un style plus singulier, certains l’harmonisent avec les tons de leur intérieur afin d’obtenir un rendu imprenable. Hormis cet aspect décoratif, le carreau de ciment comporte d’autres caractéristiques que nous tentons de découvrir dans cet article.

Le carreau de ciment : un classique de la décoration

En 1850, le carreau de ciment était déjà utilisé par les français pour orner leur intérieur. Peu à peu, il s’impose comme un outil de décoration incontournable et vole la vedette à la pierre et au marbre. On l’apprécie pour sa solidité qui permet de revêtir son sol et ce, de façon durable. Sur le marché, les modèles de carreau de ciment se répandent offrant une diversité de choix aux usagers. 

Différents de par leurs dimensions et leur style, les premiers modèles de carreau de ciment séduisent par leur beauté. Au XIXe, l’accessoire a connu un grand succès en Europe et particulièrement en Espagne mais également en Amérique. Au fil des années, on se rend compte que de plus en plus de français optent pour la pose de carreaux de ciment.

Le carreau de ciment : un outil assez solide

Sa solidité, le carreau de ciment le doit aux matériaux qui le composent. Fait avec du ciment blanc, des grains de marbre, des substances colorées, du sable et d’eau, il s’avère être l’un des outils de revêtement de sol les plus résistants. 

Fabriqué de façon originale, il se démarque par son immense solidité qui rend pérenne la décoration d’une chambre. Aujourd’hui, beaucoup de fabricants s’inspirent du style du carreau de ciment pour proposer des matériaux ultra tendance.